Madeleines bicolores aux deux thés

A chaque bouchée, une nouvelle saveur ! Réchauffez-vous en craquant pour les madeleines bicolores aux deux thés.

Recette facile à réaliser pour les gourmands présents parmi vous…

 

Pour 24 madeleines environ

icone_recette_preparation Préparation:
15 minutes
icone_recette_cuisson Cuisson:
15 à 17 minutes

 

Pour la pâte au thé matcha :

100 g de beurre

100 g de farine

1 c. à c. de levure chimique

1 c. à c. de thé matcha

2 œufs

125 g de sucre semoule

Pour la pâte au thé noir Joyeuses Pâques :

100 g de beurre

1 c. à s. de thé Joyeuses Pâques

125 g de farine

1 c. à c. de levure chimique

100 g de sucre semoule

2 œufs

 

Dans un premier temps, préparez la pâte au matcha :

Faites fondre le beurre dans une petite casserole et laissez refroidir.

Mélangez dans un bol la farine, la levure et le thé matcha. Réservez.

Dans une terrine, cassez les œufs, ajoutez le sucre et fouettez le mélange jusqu’à ce qu’il blanchisse.

Ajoutez le mélange farine-levure-matcha en le tamisant, mélangez, ajoutez le beurre, mélangez encore et réservez.

Préchauffez le four à 180°C (Th.6)

 

Dans un second temps, préparez la pâte au thé noir Joyeuses Pâques:

Mettez le beurre dans une casserole, laissez fondre puis retirez du feu.

Écrasez le thé entre les doigts, mettez-le dans un saladier, ajoutez ensuite la farine et la levure.

Versez le sucre dans une terrine, ajoutez les œufs puis fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Versez le mélange farine-levure-thé, mélangez, ajoutez le beurre et mélangez encore.

 

Beurrez deux plaques à madeleines, mettez un peu de chaque pâte dans les alvéoles sans les remplir complètement et glissez au four. Enfin, laissez cuire 5 min, puis baissez le thermostat à 150°C (Th. 5) puis laissez cuire encore 10 à 12 min, jusqu’à ce que les madeleines soient gonflées et dorées.

 

Pour finir, retirez du four, posez les madeleines sur une grille et laissez-les refroidir.

 

madeleines_img_blog

 

Par ailleurs, ces madeleines sont délicieuses tièdes, accompagnées bien sûr d’une tasse de thé noir Joyeuses Pâques…

 

 

Quelques mots sur le thé noir…

Le thé noir est un antioxydant. Premièrement, il lutte contre les maladies du système cardiovasculaire en réduisant les risques d’infarctus de 10%. Deuxièmement, les flavonoïdes de ce thé pourraient contribuer à freiner la progression de l’ostéoporose chez les femmes. De plus, ce thé est riche en calcium.

Le thé noir peut être produit de deux façons. En effet, il existe la méthode dite « orthodoxe », mise au point par les Chinois, ou le procédé industriel CTC, mis au point par les Britanniques en Inde au début du 20ème siècle. D’une part, l’objectif de la manière « orthodoxe » est de conserver la feuille de thé entière tout au long du processus.