Les thés noirs de l’Inde (3/3) : Le Nilgiri

Le Nilgiri

Cette région, que l’on appelle aussi “montagnes bleues” est située au sud de l’Inde. Ses quelque 30 000 jardins, situés à une altitude de 1 300 à 2 300 mètres, sont absolument magnifiques. La production annuelle du Nilgiri atteint près de 180 000 tonnes.

Les récoltes ont lieu de janvier-février à fin novembre. Les meilleures sont celles du tout début d’année.

Très peu connus en Europe, les thés du Nilgiri alimentent surtout le marché du chai indien.

Les Nilgiri entrent très souvent dans la composition de la mélanges de thé “breakfast”. Ils peuvent être associés également à un Darjeeling et à un Assam.

Ce thé, parfaitement équilibré, se déguste dès le petit déjeuner, accompagné si vous le souhaitez d’un nuage de lait. Toutes les saveurs de l’Inde dans une tasse !

La fraîcheur d’un Darjeeling, la force d’un Assam et le floral d’un Nilgiri.

Découvrez nos thé issus de cette région ICI