Les thés noirs de l’Inde (2/3) : L’Assam

L’Assam

L’Assam est la plus importante région productrice de thé au monde. Près de 600 000 tonnes y sont manufacturées chaque année, soit la moitié de la production indienne.

Il existe plus de 2 500 jardins référencés, tous en plaine.

La récolte dans les plaines de l’Assam peut s’effectuer presque tout au long de l’année, mais on distingue malgré tout trois principales cueillettes : la première, « first flush », a lieu de mars à avril selon le temps; la deuxième, « second flush », de mai à juillet; la troisième, dite « récolte de la mousson », la plus importante se déroule de juillet à début septembre.

Les jardins d’Assam sont moins réputés que ceux du Darjeeling, mais ils proposent cependant de magnifiques productions, au goût plus soutenu et corsé, et que les amateurs de thés noirs adorent.

L’Assam Mangalam FTGFOP

Ce magnifique thé noir est constitué de très belles feuilles entières, longues et régulières, et il comporte de nombreuses feuilles dorées. Il est issu d’une très belle plantation située au coeur de la région d’Assam, qui malgré sa surface plutôt moyenne bénéficie d’une grande réputation.

Le goût de ce thé est vivifiant, fin et fleuri, mais néanmoins onctueux : la couleur de sa liqueur est très orangée. À l’inverse d’autres Assam, il se déguste de préférence nature, sans lait, au petit-déjeuner.

Découvrez notre Assam Mangalam ici 

L’Assam Hujua

Ce thé noir est plus corsé. Il se déguste de préférence au petit-déjeuner.