Pu Erh : Le saviez-vous?

Le Pu Erh

Au départ, juste après la cueillette, les thés sombres ou Pu Erh, sont des thés verts. Les feuilles vont sécher au soleil puis connaître une vraie fermentation. À l’inverse des autres thés, les thés sombres sont des thés véritablement fermentés.

Le Pu Erh est un thé particulier, c’est le seul qui vieillit en cave, on lui attribue même des millésimes ! Tout comme le vin, le Pu Erh peut atteindre des prix très élevé. Pour anecdote, lors de récentes enchères en Chine, une galette de Pu Erh de cent ans d’âge atteint 100 000 euros (pour environ 1 kilo).

Pu Erh Vanille Caramel

Le lieu de production

Les thés sombres sont pour la plupart produits dans l’extrême sud de la Chine, à la frontière laotienne, où la production est traditionnelle.

 

L’Histoire

La manière particulière de façonner ce thé remonterait à la dynastie des Tang (618-907). Le thé était avant tout une boisson spirituelle: il était consommé par les moines. Le thé à cette époque était compressé et se présentait sous forme de galettes ou de briques. Ce type de fabrication facilitait le transport et surtout la conservation. À cette époque, le thé était également une monnaie d’échange: les briques de thé étaient compartimentées et il suffisait d’en briser un morceau pour le troquer en quelque chose d’autre.

La galette de thé revisitée

 

Un étudiant de l’école de design UQAM (Montréal) a confectionné un emballage pour le moins innovant. En effet, l’utilisateur peut découper un morceau de thé à l’aide de la lame intégrée à l’emballage de la tablette. Ingénieux et original !

 

Découvrez nos Pu Erh ici.