barre_header

Tag Archives: kyoto

Au cœur des plantations de thé japonais

Au mois d’octobre 2018, Christine et son fils Clément Dattner se sont envolés pour le Japon. Direction Kyoto ou plutôt Uji, berceau du thé vert japonais, pour (re)découvrir ses superbes plantations de théiers.

Un peu d’histoire

Le thé fut introduit au Japon par des moines bouddhistes de retour d’un voyage de Chine, au IXème siècle. On raconte que le moine Ei Chu fit goûter la première tasse de thé à l’empereur Saga (786-842). En vérité, c’est bien plus tard, au XIIème siècle, que la culture du thé se développa dans l’archipel, avec par la suite la création de sa première école dédiée puis d’une cérémonie unique, celle du thé Matcha, par le maître de thé Sen no Rikyu.

Aujourd’hui, la ville d’Uji abrite les plus anciennes (Xème siècle) et les plus précieuses plantations de thés verts du Japon. Ses jardins formés de jolis buissons arrondis en raison de la taille mécanique sont cultivés avec minutie : des ventilateurs repoussent les brumes matinales, les machines utilisées pour la récolte sont à la pointe de la technologie… chacun œuvre pour accorder tout son prestige au thé.

Une fabrication authentique

Le thé vert est un thé non oxydé. Une attention toute particulière doit être apportée à chaque geste précis effectué afin d’en préserver toute la saveur et tous les bienfaits. Une longue et riche expérience donnera toute sa valeur à ce procédé. Tout d’abord, les feuilles sont chauffées à 100°C pendant quelques secondes ou quelques minutes selon les cas, afin de prévenir toute oxydation. Ensuite, les feuilles sont roulées puis saisies à la vapeur à plusieurs reprises, dans de grandes cuves cylindriques.

Les thés japonais sont principalement des Sencha, autrement dit, des thés dont les feuilles sont aplaties dans le sens de la longueur. On dit qu’elles sont roulées en « sourcil du Bouddha ». C’est cette étape de fabrication qui conditionne le goût du thé, le rendant plus fort si la feuille est très travaillée, plus doux si le roulage est léger.

Le matcha, est quant à lui, très répandu au Japon et fait son entrée progressivement en Occident. Il s’agit d’un thé vert réduit en poudre, historiquement broyé sur une meule de pierre, dont la qualité est extrêmement variable, selon le type de thé utilisé.

Les différents thés japonais

Le Japon est considéré comme le pays du thé vert et principalement de Sencha, qui représente 75 à 80% de sa production. Voici un petit inventaire des principaux thés japonais :

Le Gyokuro, ou « perle de rosée »
Le meilleur thé vert du monde

Le Sencha Genmaicha
Un Sencha accompagné de grains de riz grillés et de maïs soufflé aux feuilles de thé

Le Bancha Hojicha
Un thé torréfié, faible en théine et parfait pour accompagner le poisson cru

Le Sencha Fukuyu et le Sencha Yamato
Deux excellents Sencha aux notes iodées et végétales.

Le Matcha
L’âme de la cérémonie du thé japonaise, tantôt léger (usucha), si ses feuilles sont issues de jeunes arbres, tantôt corsé (koïcha), s’il contient des feuilles de vieux théiers.

Nos thés verts japonais

Le Sencha Genmaicha
Ce Sencha du Japon est parsemé de grains de riz soufflés et de grains de riz grillés. Cet étonnant mélange lui donne un goût si particulier, à déguster chaud ou glacé.

Température Température:
70°C
Température Temps d’infusion:
2 à 3 minutes

 

Le Bancha Hojicha
Un incroyable thé vert grillé du Japon à très grandes feuiles. Idéal pour le début de soirée, ce thé est faible en théine.

Température Température:
80°C
Température Temps d’infusion:
4 à 5 minutes

 

Le Sencha Fukuyu
Très vert en tasse, ce thé est puissant et riche en chlorophylle. Il se déguste volontiers le matin et jusqu’en début d’après-midi.

Température Température:
60°C
Température Temps d’infusion:
2 minutes

Satsuma
Un thé vert aromatisé à la mandarine, au yuzu et parsemé de fleurs de sakura, inspiré de la province de Satsuma, où sont produites les mandarines.

Température Température:
70°C
Température Temps d’infusion:
3 minutes

 

Jardin de Kyoto
Un thé vert aromatisé à la fleur de cerisier et parsemé de pétales. Un délice à déguster le matin pour se réveiller tout en douceur.

Température Température:
70°C
Température Temps d’infusion:
3 minutes
Tags: , , , ,

Tradition et esprit zen : la maison de thé Christine Dattner

Après un premier point de vente dans le centre de Kyoto, les Thés Christine Dattner préparent leur entrée dans le quartier historique de l’ancienne cité impériale.

Quand l’Orient rencontre l’Occident

Le Japon regorge de thés d’exception, notamment dans la ville d’Uji, au sud de Kyoto, réputée pour son thé vert. Toutefois, les Japonais se passionnent également pour un autre type de thé… les thés aromatisés à la française. Fruités, floraux, parfumés, cette french touch émerveille les palais asiatiques. Depuis plus de 20 ans, les Kyotoïtes et visiteurs du monde entier découvrent les saveurs authentiques des créations de Christine Dattner, distribuées en plein centre-ville.

De surprenants mélanges occidentaux côtoient ainsi les traditionnels ô-cha (thés) japonais, pour le plus grand plaisir des passionnés. Un second point de vente ouvrira bientôt ses portes, dans un tout autre cadre…

Gion, berceau des arts japonais

Au cœur de Gion, quartier historique de la vieille « capitale de la paix et de la tranquillité », une ancienne okiya, maison de geishas en travaux, sera bientôt transformée en chashitsu, maison de thé japonaise. Dans ce sanctuaire consacré au thé, à ses rituels et à ses bienfaits, les visiteurs pourront déguster les multiples thés composés par Christine Dattner, dans une atmosphère faite d’harmonie et de sérénité.

L’occasion de se ressourcer en s’accordant un véritable instant de culture et de bien-être.

Le quartier de Gion est réputé pour accueillir les maïkos, apprenties geishas. Tout comme l’indique leur futur métier, ces jeunes femmes deviennent, à l’issue d’une longue formation, des artistes qui maîtrisent à la perfection les arts traditionnels japonais : de la danse à l’art floral, en passant par la cérémonie du thé.
Si vous envisagez de parcourir le Japon, ne manquez pas son ancienne capitale impériale. Peut-être alors, après une longue promenade, serez-vous tenté par une tasse de ce breuvage millénaire qu’est le thé ?

Tags: , , , , , ,
barre_header